Épuisement de printemps : comprendre pourquoi vous vous sentez si fatiguée.

Cette fatigue printanière qui nous empêche d’être Badass. L’arrivée du printemps entraîne une modification particulière dans le corps dont nous n’avons pas toujours conscience. Je vous explique tout cela aujourd’hui et comment retrouver sa vitalité.

Alors que tous les ingrédients clés sont réunis pour ressentir un regain d’énergie et avoir un moral d’acier pour ce printemps. Pourtant, nous sommes nombreuses a accuser un coup de mou en cette période. Comment expliquer cette sensation de fatigue, de lassitude et d’épuisement que l’on prête plus facilement à l’automne ? 

Pchiiit 🤗 clique ici pour enregistrer l’article et le lire plus tard !

L’asthénie printanière

L’asthénie printanière n’est pas un problème clinique, mais cela ne veut pas dire qu’elle n’existe pas. Il s’agit d’un syndrome marqué par un ensemble de changements physiologiques, survenant lorsque l’organisme s’adapte au changement de climat, lié aux saisons.

Le terme asthénie signifie un manque de vigueur ou une diminution de la force physique. L’asthénie printanière semble plus fréquente chez les enfants, les personnes âgées et les femmes, principalement entre 35 et 50 ans. La notion de temps est essentielle pour catégoriser l’asthénie. Une fatigue prolongée, par exemple, lorsqu’elle dépasse une période d’un mois tandis que si ces symptômes durent plus de 6 mois, il s’agit d’un cas chronique. 

Les causes de l’asthénie printanière peuvent être liées aux multiples changements physiologiques que l’organisme met en œuvre pour s’adapter aux changements climatiques. Il s’agit notamment des changements d’éclairage, de température, d’humidité et de pression atmosphérique qui peuvent être provoqués par une nouvelle saison. Par ailleurs, le changement d’heure et son interférence avec la régulation des rythmes circadiens (l’horloge interne du corps humain) et biologiques peuvent jouer un rôle dans l’apparition de ce problème. Une mauvaise alimentation, le stress et la sédentarité peuvent également aggraver ce problème.

Les changements hormonaux

L’arrivée du printemps entraîne en fait une modification de l’équilibre hormonal dont nous n’avons pas toujours conscience. Alors que les longues nuits d’hiver favorisent la production de mélatonine, l’hormone du sommeil, l’augmentation de la luminosité a tendance à la freiner ce qui complique l’endormissement. Dans le même temps, la sérotonine, hormone de la bonne humeur, grimpe en flèche. Un cocktail qui donne envie de repousser l’heure du coucher pour profiter des belles journées, mais dans les faits, ce n’est pas aussi simple.

Le printemps est associé à des changements de luminosité qui ont un impact considérable sur notre horloge biologique centrale et par conséquent, sur nos rythmes circadiens. Tout bouleversement demande de l’énergie à l’organisme pour s’adapter. Les jours rallongent, l’envie de dormir diminue et les réveils nocturnes sont plus fréquents.

Le cocktail explosif de stress et de surcharge

Le printemps apporte un tourbillon d’activités et de responsabilités, créant stress et fatigue. Les obligations sociales se multiplient, tandis que les projets de nettoyage de printemps surchargent les journées. L’envie d’activité physique en extérieur augmente, mais cette énergie soudaine peut aussi épuiser. La pression de rattraper le temps perdu durant l’hiver se fait sentir, ajoutant au stress. De plus, le changement d’heure perturbe le sommeil pour certaines personnes, prolongeant la fatigue. Le printemps, symbole de renouveau, peut ainsi être une période de fatigue et de tension. Gérer le stress, prioriser et prendre soin de soi sont essentiels pour retrouver l’énergie et l’équilibre.

Les allergies printanières leur impact sur l’énergie

Les allergies saisonnières, souvent plus intenses au printemps, peuvent drainer l’énergie. Les symptômes tels que la congestion, les éternuements et les démangeaisons sont non seulement gênants, mais aussi épuisants.

La congestion nasale et les éternuements perturbent le sommeil, engendrant une fatigue persistante en journée. Les maux de tête et la sensation de lourdeur rendent les activités quotidiennes plus ardues.

En luttant contre les allergènes, le corps puise dans ses réserves d’énergie, provoquant une fatigue accrue et un manque de motivation pour l’exercice.

Il est crucial de réduire l’exposition aux allergènes par des médicaments, un nettoyage régulier et l’évitement des déclencheurs pour retrouver vitalité et bien-être, malgré les allergies printanières.

Conseils pour retrouver son énergie :

  1. Alimentation équilibrée : Optez pour une alimentation riche en fruits, légumes, grains entiers et protéines maigres. Ces aliments fournissent des nutriments essentiels et maintiennent des niveaux d’énergie stables tout au long de la journée. Évitez les sucres raffinés et les aliments transformés, qui peuvent entraîner des pics et des chutes d’énergie.
  2. Exercice régulier : Intégrez dans votre routine quotidienne des activités physiques telles que la marche, la course, le yoga ou la natation. L’exercice régulier stimule la circulation sanguine, libère des endorphines (les hormones du bonheur) et favorise un sommeil réparateur, ce qui contribue à augmenter votre énergie et votre bien-être général.
  3. Gestion du stress : Pratiquez des techniques de relaxation telles que la méditation, la respiration profonde, le yoga ou la visualisation. Ces méthodes aident à réduire les niveaux de cortisol (l’hormone du stress) dans le corps, favorisant ainsi une sensation de calme et de détente. Une gestion efficace du stress permet de prévenir la fatigue chronique et de maintenir un niveau d’énergie optimal.
  4. Priorité au repos : Accordez-vous suffisamment de temps pour le repos et la récupération. Assurez-vous de dormir environ 7 à 9 heures par nuit pour permettre à votre corps et à votre esprit de se régénérer. En outre, prenez des pauses régulières tout au long de la journée, surtout si vous travaillez sur un ordinateur ou effectuez des tâches mentalement exigeantes. Ces pauses permettent de prévenir la fatigue mentale et physique et de maintenir des niveaux d’énergie stables.

Si tu en ressens le besoin, découvre comment je peux t’aider ici.

Vous aimez mes articles ? Ne manquez pas les prochains et abonnez-vous à votre bulle de bonheur.

Vous pouvez aussi soutenir les mamans à retrouver leur sérénité

★ Et pour aller plus loin, découvre gratuitement mon ebook ★

5 étapes pour une routine matinale énergisante

💗DE WONDER MAMAN À MAMAN BADASS !💗

Pourquoi pas un séjour bien-être pour mamans 2.0?

Articles recommandés

Laisser un commentaire